Bienvenue sur “Villes numériques” !


Villes numériques est animé par Gehan Kamachi, cyber-explorateur, et son double physique et biologique Jean-François Lucas, consultant-chercheur, sociologue de la ville numérique et ingénieur-architecte des imaginaires.

Selon nos inspirations, pérégrinations, interventions et publications, nous vous proposons des actualités et des réflexions (via notre blog) sur ce qui fait et qui caractérise “l’habiter dans la ville numérique“, en s’interrogeant notamment sur :

  • la ville numérique et les territoires intelligents,
  • les données numériques et l’espace public,
  • le numérique responsable,
  • la participation citoyenne (civic tech),
  • l’innovation urbaine grâce au numérique,
  • l’innovation et les imaginaires.

Vous pouvez également nous suivre sur le compte Twitter de Gehan Kamachi ou sur le compte LinkedIn de Jean-François LUCAS.

Habiter-ville-numerique(500)

Projets


Le Cerema et Chronos ont conçu un programme de recherche-action pour développer les CAPACItés des entreprises et des collectivités à coopérer pour produire des Territoires Intelligents, Écologiques et Sobres. A l’image de DataCités 2, il s’agit d’un programme partenarial financé par l’ADEME, Citeos, Esri, InfraNum, Groupe Lacroix, NGE Connect, Omexom, Sogetrel et avec la participation des territoires : Caux Seine agglo, Dunkerque Grand Littoral, Lisieux Normandie, Métropole Toulon Provence Méditerranée, et Vallée de Chamonix Mont-Blanc.

>> En savoir plus

Publications

J’ai récemment publié un chapitre intitulé

Imaginaires et traditions des jumeaux numériques urbains dans le livre La Renaissance Industrielle (Manicius, 2022), dirigé par Pierre Musso.

En France et en Europe, le débat public s’est emparé de la question industrielle, sous l’angle de la «ré-industrialisation», de la « re-localisation» ou de la reconquête des marchés. Ce qui domine, c’est l’idée d’un retour ou de la réparation d’un passé qui aurait mal tourné, notamment dans les territoires dits «désindustrialisés». Mais il est temps de dépasser les statistiques et les approches strictement économiques…


>> En savoir plus

Interventions

SIG 2022

Le 13 octobre 2022, Esri a convié certains des partenaires de l’exploration CAPACities pour en proposer un premier retour d’expérience. CAPACities est un programme visant à développer les CAPACItés des entreprises et des collectivités à coopérer pour des Territoires Intelligents, Écologiques et Sobres pour faire émerger des méthodes et outils autour de cas d’usage concrets. La session vise à restituer le fruit de ce travail qui s’est déroulé en 2022

Derniers articles du blog

imaginaire jumeau numérique livre publication recherche smart city

Imaginaires et traditions des jumeaux numériques urbains (chapitre de Livre)

Je le plaisir de vous partager ma nouvelle publication intitulée "Imaginaires et traditions des jumeaux numériques urbains" sans le livre La Renaissance Industrielle, coordonné par Pierre Musso. En France et en Europe, le débat public s'est emparé de la question industrielle, sous l'angle de la «ré-industrialisation», de la « re-localisation» ou de la reconquête des marchés. Ce qui domine, c'est l'idée d'un retour ou de la réparation d'un passé qui aurait mal tourné, notamment dans les territoires dits «désindustrialisés». Mais...
Lire la suite
imaginaire innovation intervention recherche smart city urbain ville

Fabriquer la ville de demain.Quels modèles, imaginaires et méthodes pour développer la résilience urbaine ?

Le 25 mai dernier, suite à l'invitation de Speculative Futures Paris, et en partenariat avec Léonard Paris, je suis intervenu aux côtés de Raphaele Bidault-Waddington (LIID Future Lab) pour un dialogue autour de nos pratiques sur les modèles, les imaginaires et les méthodes pour développer la résilience urbaine. J'ai d'abord rappelé ma définition de la Smart City (ou « ville intelligente » en français) est une ville dans laquelle le quotidien des habitants a vocation à être amélioré, dans ses dimensions environnementales,...
Lire la suite
fracture numérique media

À qui profite la tech for good ? Fracture numérique et fracture sociale avec Wetechcare

Suite à l'invitation du collectif Solvo, je suis intervenu dans ce podcast "A qui profite la tech for good" pour parler de fracture numérique. "L’exclusion numérique, une réalité qui concerne 13 millions de personnes en France et 7 à 8 millions de personnes en très grande difficulté. Problème d’équipement, difficulté d’accès aux services publics en ligne, plateformes trop complexes à utiliser… Pauline Bandelier s’est intéressée à la réponse de l’association We TechCare, dont l’objectif est d’amener les personnes en fragilité...
Lire la suite