Le virtuel, le réel, le physique, le biologique et le numérique s’entremêlent autant que Gehan et Jean-François s’hybrident pour explorer la ville et les mondes numériques

Gehan KAMACHI

Cyber explorateur / samouraï virtuel / crapaud fou / télétransporteur

“Gehan est un crapaud fou, qui a la couleur d’un amphibien anoure irradié !”

Jean-François LUCAS

Gehan explore le cyberespace et les métavers depuis 2007 (un peu moins ces derniers temps…). Il a rencontré Jean-François un jour d’observation participante dans Second Life. Nomade du numérique, Gehan déambule selon les saisons et la talle des pixels dans Horizon, Second Life, Minecraft, OpenSIM, Kaneva, Twinity…
Gehan a tenu jusqu’en 2020 le blog www.gehan-kamachi.net, lancé en 2009 pour la thèse de doctorat de Jean-François LUCAS, De l’immersion à l’habiter dans les mondes virtuels. Le cas des villes dans Second Life, avant de rejoindre Villes-Numeriques.net

Quand il n’est pas sur le danceflooor d’une room virtuelle, il tweet sur le compte @gehan.
Amoureux de musique, il ne se déplace jamais sans sa fidèle compagne à guitare, Frog KAMACHI, qui, posée sur son épaule, lui fredonne inlassablement de douces mélodies.

Gehan Kamachi

Jean-François LUCAS

Boule à facettes numérique / Architecte ingénieur de l’imaginaire / Marginal sécant / Géo Trouvecequilpeut / Music addict


Docteur en sociologie, Jean-François explore et défriche le numérique et la ville numérique depuis plus de 15 ans.
Jean-François est délégué général de Renaissance Numérique, think tank indépendant, créé en 2007, dédié à la transformation numérique de la société. Il produit des éclairages sur les changements que cette transformation entraîne et œuvre à donner à chacun les clés de sa maîtrise.

Il est également chercheur associé au Laboratoire de sociologie urbaine (LaSUR) de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Il a enseigné l’innovation et les théories de l’imaginaire à Sciences Po Paris et Strate Ecole de Design, et intervient dans de nombreuses universités, écoles ou formations professionnelles de manière ponctuelle.

Il publie régulièrement des textes dans des revues scientifiques ou grand public et réalise de nombreuses conférences et interventions.


Avant de rejoindre Renaissance Numérique, Jean-François était directeur de l’expertise territoires intelligents et numérique responsable chez Auxilia / Chronos (cabinet de conseil à statut associatif), afin d’accompagner des acteurs de la fabrique urbaine (État, collectivités, entreprises, etc.). Il a également travaillé de nombreuses années dans le champ de la conception et du management de projets de recherche innovants (École polytechnique fédérale de Lausanne ; Télécom ParisTech) regroupant des acteurs académiques (en sciences humaines et sociales et en ingénierie), industriels, publics, ainsi que des artistes. Il a par exemple été manager de la Chaire Modélisations des Imaginaires, Innovation et Création (MODIM) où il a mené des travaux théoriques et pratiques sur les imaginaires et l’innovation industrielle.


Quand il n’a pas un casque sur les oreilles ou les enceintes branchées, Jean-François partage ce qui le fait vibrer en rap sur le site http://rapenvrac.blogspot.com (malheureusement de moins en moins….).


Plus d’informations sur son parcours professionnel ici : https://www.linkedin.com/in/lucasjf

Jean-François LUCAS