Sélection de projets en cours, qu’a menés ou auxquels a participé Jean-François LUCAS.

Qualité projetée, qualité perçue et qualité vécue.

(2020-2021 / en cours) – Chronos

Pour Chronos, en partenariat avec le Laboratoire de sociologie urbaine (LASUR) de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), et pour le compte de la République et canton de Genève, Jean-François mène un projet de recherche autour de la notion de “qualité” pour un projet urbain intitulé : “Qualité projetée, qualité perçue et qualité vécue. Comment faire des espaces habités de qualité dans un contexte de transition écologique ?
Comment la qualifier ? Comment faire en sorte que la qualité telle quelle est “projetée” par des concepteurs soit au plus proche de celle qui est “vécue” par les habitants, passants, touristes, etc.

>> Résultats attendus en 2021.

qualité urbaine

DataCités 2

(2018-2020) – Chronos

DataCités 2 est une exploration regroupant des collectivités publique, des acteurs privés et des institutions afin de renforcer les capacités des collectivités en matière de développement et de gouvernance des services numériques territoriaux pour en faire des instruments de l’intérêt général favorisant la transition énergétique et écologique, la revitalisation et l’accessibilité des centres des villes petites et moyennes. 

Durant un an, Chronos et les partenaires de DataCités 2 ont accompagné la Ville d’Antony, la communauté de communes du Bassin de Pompey, le Grand Poitiers Communauté Urbaine, la Communauté d’agglomération de La Rochelle et la République et canton de Genève, pour tester, étudier et de rendre compte des manières de renforcer les capacités d’agir des collectivités en matière d’intégration, d’usage et de partage de la donnée numérique.

Tous les résultats du projet (livrable final, poster des 16 préconisations, replay de l’événement de restitution) sont disponibles sur le site www.datacites.eu


>> Pour en savoir plus : www.datacites.eu

DataCites 2

Service Public Métropolitain de la Donnée (SPMD) de Rennes Métropole

(2017-2019) – Chronos

Pour le compte de Chronos, Jean-François a accompagné durant deux ans les partenaires du projet du Service Public Métropolitain de la Donnée (SPMD), notamment Rennes Métropole, pour le pilotage et l’évaluation du projet.

Ce projet est avant tout un projet de gouvernance, dont le but était de préfigurer les conditions de partage des données territoriales et de tester des hypothèses sur des thématiques de données en lien avec les politiques publiques essentielles de la collectivité.

Le bilan des deux années d’amorçage de ce projet est disponible en ligne : https://fr.calameo.com/books/0054162347aa5186b1308


>> Pour en savoir plus : https://rudi.datarennes.fr

Mobility: topic detection in social networks

(2016) – Social Media Lab / EPFL

Social networks such as Facebook and Twitter are privileged platforms for teenagers’
expression and information sharing. This study, based on a Big Data approach, aims to
explore how persons under 18 years old “talk” about their mobility behaviors and aspirations on these social networks

This exploratory research analyzes millions of public posts (“tweets”) from Twitter in order to identify relevant topics related to the topic “mobility under 18”. This exploratory work generated insights for the design of a web quantitative survey done by the EPFL Laboratory of Urban Sociology (LaSUR).

The EPFL Social Media Lab is developing an experimental platform, named Horizon,
designed for tracking digital conversations on the Web and social networks about
controversial issues. It analyzes the public expressions (posts, comments, articles, etc.) about specific issues by using data mining techniques. In this study, we have collected nearly 3 million tweets in one month. Then, we analyzed the textual content (140 characters) of each tweet by using a statistical analysis labelled “Term Frequency-Inverse Document Frequency” (TF-IDF)”, in order to detect the most frequently used words or expressions by teenagers within the corpus. Finally, we classified each word into to five categories related to the mobility experience: “Car”, “Two-wheeled vehicles”,
“Driving license”, “Public Transport” and “Shared mobility”.
Building on this data extraction, we proposed an exploratory analysis based on scientific
theories, on creativity and prospective methods in order to produce insights and innovative ideas for the researchers of the LaSUR. This collective work does not claim to meet the requirement of scientific methodology, since the aim is to enhance ideas generation to carry out a web survey or to imagine new topics for a qualitative questionnaire.

Social Media Lab

Chaire Modélisation des Imaginaires, Innovation et Création

(2013-2016) – Chaire MODIM

C’est au carrefour des savoirs et des imaginaires que les innovations se cristallisent, là où les images, les fictions, les récits, les intuitions et les émotions des concepteurs et des utilisateurs se rencontrent et se confrontent.

Pour explorer et modéliser ces chemins de l’innovation, il faut réunir et intégrer des compétences transdisciplinaires, mais aussi mobiliser des concepts et des méthodes empruntant aussi bien à l’industrie qu’aux sciences. Dans ce but, la Chaire de recherche et de formation « Modélisations des imaginaires, Innovation et Création » (MODIM) a établi un partenariat à long terme (2010-2015) entre académiques (Télécom Paris-Tech, l’Université de Rennes 2, Strate École de design) et industriels (Dassault Systèmes, Orange, PSA Peugeot Citroën et Ubisoft).

Durant 5 ans, la Chaire MODIM a relevé le défi de travailler « l’imaginaire comme une matière première », et de décrypter les archétypes, voire la « grammaire » des imaginaires à l’œuvre dans les processus d’innovation. Elle s’est attachée à modéliser et à formaliser les imaginaires définis comme des combinaisons dynamiques de récits (conversations et fictions) et d’univers (formes et mondes virtuels, immersifs et interactifs).
Durant 3 ans, Jean-François a été manager de l’innovation et de la créativité au sein de cette Chaire.

>> Pour en savoir plus : Livres de la Chaire Modim

De l’immersion à l’habiter dans les mondes virtuels

(2008-2013) – Thèse – Université Rennes 2

Jean-François a réalisé une thèse de sociologie intitulée “De l’immersion à l’habiter dans les mondes virtuels : le cas des villes dans Second Life“.
Cette recherche traite du phénomène immersif dans les mondes virtuels accessibles grâce à internet, spécialement Second Life. Au travers d’une approche formelle (Simmel) et de la théorie de l’acteur-réseau (Latour), Jean-François a analysé diverses médiations conditionnant les régimes du perceptif, du narratif et du social. Cette thèse est à la lisière de nombreuses disciplines : sociologie, sciences de l’information et de la communication, philosophie, géographie, digital humanities. Il s’agit d’une approche transdisciplinaire sollicitant des matériaux variés : observations participantes, entretiens, questionnaires.

Ce travail de recherche montre que l’immersion dépend des choix de l’utilisateur (point de vue visuel, choix des activités, etc.) et des qualités et possibles du monde virtuel architecture technique, carte du monde, forme du cadre bâti, etc.).

Des phénomènes d’appropriation et d’attachement entre des acteurs et des lieux ont été analysés et décrits au travers de la formalisation d’un« chez-soi ». Les diverses étapes de ce travail contribuent à une théorie de l’habiter dans les mondes virtuels.


>> Retrouvez la thèse en PDF ici : De l’immersion à l’immersion dans les mondes virtuels

Immersion et habiter et mondes virtuels

Magic Ring

(2011-2012) Thèse – Université Rennes 2 / Université Californie San Diego (UCSD)

Durant sa thèse de doctorat sur les processus de l’immersion et de l’habiter dans les mondes virtuels, Jean-François a développé un outil de tracking dans Second Life, la Magic Ring. La Magic Ring permet de collecter des millions de données très précises, pour un large échantillon de sujets.
Ce projet a été développé lors d’un séjour de recherche à l’Université de Californie à San Diego (UCSD). Des conférences et des publications scientifiques ont été réalisées sur ce sujet. Un blog, Scientific investigation in Second Life and Open Sim, a également été tenu à jour tout au long du développement de la Magic ring, de son exploitation et jusqu’à l’analyse des résultats.

>> Retrouvez la thèse de Jean-François LUCAS (en PDF) : De l’immersion à l’immersion dans les mondes virtuels

Magic Ring - Big data & Second Life

Metalab 3D pour les CyberTerritoires

(2007-2011)

Durant plusieurs années, Gehan Kamachi et ses compères Hugobiwan Zolnir et Loïc Haÿ ont tenu le blog de veille du Metalab 3D pour les CyberTerritoires.
Le Metalab 3D pour les Cyberterritoires était un espace de veille et d’expérimentation qui cherchait à appréhender et à rendre visible le potentiel d’usages des mondes virtuels par les acteurs publics des territoires réels. C’était un laboratoire et un lieu ressources pour des projets proposant d’hybrider l’espace public physique et l’espace public imaginaire.
C’était un lieu d’exploration et d’expérimentation pour imaginer et réaliser les usages des territoires physiques dans les univers persistants. L’enjeu, face à l’accroissement des utilisations privées, consistait à positionner, clairement et fortement, les territoires publics dans une démarche conjointe de prospection et d’action.

>> Retrouvez plus d’informations sur le site du Metalab 3D : http://metalab3d.blogspot.com/2007/06/metalab-3d-du-blog-de-veille-au-projet.html

MetaLab3D pour les cyberterritoires

Transmusicales en réalité mixte

(2007-2008) – Rennes Metropole

A deux reprises, Gehan et Jean-François ont eu la chance de faire partie d’une équipe commando pilotée par Hugobiwan Zolnir qui a réalisé deux concerts en “réalité mixte” (2007 & 2008) lors du festival des Trans de Rennes. Cela afin de partager une expérience de concert en direct entre l’espace physique (la salle de concert) et le cyberespace. Ces projets ont été développés en partenariat avec la ville de Rennes et le festival “Les Trans”.
Une expérience jouissive et précurseuse de nombreux concerts dits “virtuels” que l’on voit émerger depuis quelques années.

>> Un blog dédié à l’édition de 2008 est disponible en ligne : http://trans2008.blogspot.com

Transmusicales 2008

TooLeNet

(2006-2007) – 1001 Marketing

Lorsqu’il était chez 1001 Marketing, Jean-François a participé à la conception de Toolenet, en partenariat avec KartOO (métamoteur de recherche à interface graphique).
Moteur de recherche en français, Toolenet se vouliat une alternative à Google. Grâce à Yahoo! Search Technology, il proposait trois modes de recherches (mots-clés, moteur de recherche, annuaire). Les sites francophones sont présentés par les rédacteurs, et par une carte des résultats avec la mise en avant de mots-clés.

TooLeNet

BusinessPME

(2005-2007) – 1001 Marketing

Au sein de 1001 Marketing, Jean-François a contribué a développer le site Business PME.com. Il proposait un annuaire des micro entreprises, des auto entrepreneurs, des EURL ou SARL, ainsi que d’une grande partie des sociétés de moins de 500 salariés. Le site a depuis été vendu.

BusinessPME , business PME